Comment gérer plus rigoureusement les finances locales ?

Une lecture attentive du budget communal fait apparaître un déficit structurel de l'ordre de 250 000 à 300 000 € par an depuis quelques années. Ceci n'est pas tenable dans la durée. La nouvelle équipe devra donc proposer un plan permettant d'atteindre un réel équilibre financier de la commune.

Comment garantir la transparence des finances communales et intercommunales, et comment rendre les budgets accessibles à tous ?

Les budgets qui nous sont communiqués dans La Lettre d'Auzeville ne sont pas suffisants pour comprendre l'articulation du budget communal. Il en est évidemment de même pour le Sicoval !

Les deux questions sont intimement liées : sans des présentations simples, accessibles à tous (pas seulement à quelques spécialistes) les habitants-contribuables ne peuvent pas adhérer à un budget ; le risque que la pression fiscale devienne insupportable aux plus aisés qui se sentent spoliés des fruits de leur travail, et aux plus pauvres qui ne peuvent simplement plus payer. La nouvelle équipe devra donc veiller à être très claire sur la pérsentation des budgets.


Une lecture attentive du budget communal fait apparaître un déficit structurel de l'ordre de 250 000 à 300 000 € par an depuis quelques années. Ceci n'est pas tenable dans la durée.

Nous travaillons sur des simulations de recettes ; c'est ce qu'on appelle la "prospective financière", qui fait cruellement défaut actuellement.

Les investissements sont inévitables, du fait soit du vieillissement de certains équipements, soit de l'application de nouvelles normes. Il s'agit à minima de la reconstruction d'un gymnase pour remplacer l'espace René Lavergne, des ateliers municipaux. La mise en conformité pour l'accessibilité aux handicapés de l'espace public peut amener à des investissements conséquents qu'il conviendra d'évaluer.

 

Historique de la fiscalité locale

Taxe_habitation

Comparaison nationale :

                                                   Auzeville      Moyenne communes (2000 à 3500 h.)
Taxe habitation     (€/h)                 143              115
Charges de fonctionnement (€/h)    829              645