Après Lacroix-Falgarde, une autre sage décision.

Publié le 11/12/2013 à 08:27

Eric Fleurit fait passer sa famille d'abord./Arch M.V

Eric Fleurit fait passer sa famille d'abord./Arch M.V

Le maire de Labastide Beauvoir Eric Fleurit, a répondu à quelques-unes de nos questions avant d’aviser la population, lors du repas des aînés.

Quelles sont vos priorités pour la fin du mandat ?

Les travaux du nouveau quartier Verdauja ont débuté auxquels nous associons le réaménagement de la zone de sports. Nous travaillons également à la finalisation des rythmes scolaires.

Quel est votre principal regret depuis le début du mandat ?

Notre projet de centre médical est toujours dans les tuyaux. C’est un dossier qui finira par voir le jour car nous sommes sur la dernière ligne droite.

Et votre satisfaction ?

Malgré une conjoncture économique très difficile depuis 2008, nous avons su maîtriser les finances de la commune et favoriser notre désendettement, tout en maintenant une qualité de vie et en développant les services de proximité. Notre bilan est bon.

Vous représenterez-vous en 2014

Non. Place aux jeunes comme j’aime à dire. Plus sérieusement, j’ai la chance d’avoir un métier passionnant et le fait d’assurer en même temps un mandat de maire et de vice-président du Sicoval a pour conséquence de négliger ma famille et ma santé. Après 13 ans de bons et loyaux services, je souhaite me recentrer sur mes proches et mon travail.

Qui pourrait prendre votre succession ?

Je n’aime pas l’idée de succéder. Un nouveau mandat est l’occasion de renouvellement dans les équipes et dans les projets. Thierry Albert, un de mes élus m’a fait part de son projet de monter une liste. C’est un homme de confiance et de valeurs. Il a déjà réuni autour de lui des personnes de qualité et ils travaillent à leur projet politique.

Après le passage de relais, qu’est-ce qui vous manquera le plus ?

Le maire, pour les habitants est le premier interlocuteur sur beaucoup de sujets. La proximité avec mes concitoyens dans les bons et les mauvais moments de la vie me manquera de toute évidence.

Quel est votre souhait pour 2014 ?

Labastide-Beauvoir est une commune où il fait bon vivre ensemble. Poursuivons.

recueilli par Michel Vidal